Le Qi Gong : Qu'est ce que c'est ?

Publié le par Dorfhus-Koetzingue

Le « Qi Gong » : ''L'art de faire circuler et d'utiliser l'énergie vitale du corps''

Qi Gong, qui signifie littéralement "maîtrise de l'énergie". Il agit sur l'énergie vitale qui circule dans tout le corps le long des méridiens ( ceux dont on parle en acupuncture ).

Faisant partie du vécu ancestral de la Chine, le Qi Gong est l'un des cinq piliers de la médecine traditionnelle chinoise (« les exercices énergétiques », qui sont le Qi Gong et le Tai Chi Chuan) .

Par ses mouvements spécifiques, lents, non violents, précis, contrôlés, associés à une respiration appropriée, et, a une concentration sur le ressenti, leQi Gong permet de renforcer l'organisme, lui apporter santé,force et longévité, de calmer et détendre le corps et l'esprit, et, de favoriser le bien-être intérieur.

Une des particularités du Qi Gong, est qu'il peut être destiné à une partie du corps, à un organe spécifique. (par exemple, les cervicales, le foi, les yeux, le coeur, la rate, les reins, etc....).

Le « travail » du Qi Gong se fait sur trois plans :

- la pensée :concentration et visualisation

- la respiration : adéquate et contrôlée

- le corps : ressentir les tensions et recherche de la sérénité

Quelques bienfaits reconnus, par la pratique du Qi Gong sont :

- dominer le stress et traiter la fatigue

- détendre les muscles et augmenter la force

- fortifier les organes grâce à la libre circulation de l'énergie vitale

- améliorer la fonction cardio-vasculaire, grâce à une respiration lente et appropriée

- etc...

La pratique régulière du Qi Gong a aussi pour conséquences d'assouplir la structure musculo-squelettique du corps, et d'optimiser les fonctions de l'organisme, dans le but d'entretenir la santé et de promouvoir la longévité.

Le QI Gong allie la relaxation mentale, la circulation de l'énergie, l'assouplissement corporel et le plaisir de se mouvoir en harmonie dans l'espace.

texte extrait du site http://www.tai-chi-chuan-sundgau.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article